La géométrie sacrée et les sciences naturelles

La géométrie sacrée et les sciences naturelles

 

Pour les Égyptiens de l’Antiquité, la géométrie était beaucoup plus qu’une étude de points, de lignes, de surfaces et de solides, ainsi que de leurs propriétés et de leurs mesures. L’harmonie inhérente à la géométrie était considérée comme l’expression la plus convaincante de l’existence du divin qui sous-tend le monde, d’un plan métaphysique qui détermine la matière.

Pour les Égyptiens de l’Antiquité, la géométrie était le moyen par lequel l’humanité pouvait comprendre les mystères de l’ordre divin. La géométrie est présente partout dans la nature: son ordre détermine la structure de toute chose, des molécules aux galaxies.

La géométrie sacrée traite non seulement des proportions des figures géométriques, mais aussi des relations d’harmonie des parties avec le tout, comme les parties de l’être humain avec chacune d’entre elles, la structure des plantes et des animaux, les formes des cristaux et des objets naturels; tous sont l’expression d’un continuum universel.

La clef des proportions divines et harmonieuses (géométrie sacrée) est dans la relation entre la croissance progressive et les proportions. Progression et proportion harmonieuses sont l’essence de l’univers créé. Cela est cohérent avec la nature qui nous entoure. Celle-ci respecte cette relation équilibrée. La progression naturelle suit une série connue en Occident comme la “suite de Fibonacci”.

Puisque la suite existait avant Fibonacci (né en 1179), elle ne devrait pas porter son nom. Fibonacci lui-même et ses adeptes n’ont même pas prétendu qu’il s’agissait de sa “création”. Appelons-la donc comme il se doit: une suite d’additions. Il s’agit d’une suite progressive dans laquelle vous démarrez par les deux premiers nombres, dans le système de l’ancienne Égypte ce sont le 2 et le 3. Puis vous additionnez leur total au nombre suivant et ainsi de suite. Chaque chiffre est la somme des deux précédents. Cette suite sera donc : 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144, 233, 377, 610,…

Cette suite s’exprime dans la nature entière. Le nombre de graines d’un tournesol, les pétales d’une fleur, la structure des cônes de pin, la croissance d’une coquille de nautilus, etc. Tous respectent le même modèle de cette suite.

Il y a des preuves écrasantes que les Égyptiens de l’Antiquité connaissaient cette suite d’additions. Les plans des temples et des tombes antiques tout au long de leur histoire indiquent que les éléments principaux des temples étaient positionnés le long des axes longitudinaux selon cette suite : 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144, 233, 377, 610,…

Si l’on exprime les dimensions des monuments antiques dans l’unité de l’époque : le cubit (0,528 m), il devient évident que la suite d’additions est l’invention des Égyptiens de l’Antiquité. Elle s’accorde parfaitement avec les mathématiques égyptiennes et peut être vue comme son expression, celles-ci ayant été définies par tous comme étant essentiellement une méthode additionnelle.

Il y a une preuve évidente de la connaissance de la suite d’additions avec la construction du temple-pyramide (faussement connu sous le nom de mortuaire) de Khafré (Khéphren) à Gizeh qui date de 2500 AEC, soit 3 700 ans avant Fibonacci.

Les parties essentielles du temple (indiquées ci-dessous) respectent la suite d’additions qui atteint le nombre de 233 cubits dans sa longueur totale en mesurant à partir de la pyramide et en utilisant DIX nombres consécutifs de la suite.

Si nous regardons l’usage restrictif du terme géométrie de notre époque, tous les aspects de notre géométrie moderne étaient perfectionnés dans l’ancienne Égypte, il y a bien longtemps. Leur savoir élevé est clairement évident dans quelques papyrus retrouvés que l’on appelle les papyrus “mathématiques” de l’Égypte antique. Plus de détails les concernant seront donnés ultérieurement dans ce chapitre.

 

[Un extrait de La culture de l’Egypte ancienne révélée, Seconde Édition de Moustafa Gadalla]

Voir le contenu du livre à https://egypt-tehuti.org/product/la-culture-de-legypte-ancienne-revelee/

————————————————————————————————————————

Magasins d’achat de livres:

A- Les poche imprimés sont disponibles auprès d’Amazon.

——————-
B-le format PDF est disponible en…
i-notre site Web
II-Google Books et Google Play
—–
C-le format mobi est disponible en…
i-notre site Web
II-Amazon
—–
D-le format EPUB est disponible en…
i-notre site Web
II-Google Books et Google Play
III-iBooks, Kobo, B & N (Nook) et Smashwords.com